en fr

Vision

Creation

New

Sound

Creation
Creation
Creation
Creation

Phantom Power

À propos
À propos

Matériaux bruts (audio, vidéo, photo) produits lors d’événements/expériences de la recherche «Phantom Power», auxquels s’ajouteront progressivement les matériaux cuits (transcriptions et textes).

«Phantom Power» est un projet de recherche initié par le Bachelor Arts Visuels de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne. Il interroge les configurations sociales des pratiques aurales en situation de performance et d’installation sonore publique. Comment une performance ou une installation prend-elle socialement consistance et signification en situation? Comment vient-elle à compter pour les personnes qui en font l’expérience? Et comment rendre compte de la performance socio-culturelle d’une performance sonore? A ces vastes questions, la recherche intitulée «Phantom Power» tente d’apporter des éléments de réponse par l’étude collective de trois situations de performances et d’installations sonores.

Ces trois événements publics sont organisés dans le cadre de l’école. Chaque cas a été choisi pour la spécificité de ce que les artistes invité·e·s (Leif Elggren, Arto Lindsay, Marja-Leena Sillanpää, La Monte Young, Marian Zazeela) convoquent: les morts à travers les ondes, l’intériorité du son et le transport par le son. Ces trois événements/cas font l’objet d’une approche ethnographique dont une méthodologie originale est expérimentée: pour chaque événement/cas, un jour est consacré à l’expérience de performances et d’installations, suivie d’une discussion du public avec les artistes par la médiation d’une chercheuse invitée (Vinciane Despret, Salomé Voegelin, Juliette Volcler). Puis le lendemain, les étudiant·e·s de première année en Bachelor Arts Visuels re-jouent (re-enact) les performances sous l’attention des artistes. Autrement dit, la méthodologie mise en place propose une analyse collective conceptuelle le premier jour et une analyse collective par la pratique le second jour. Ceci permettant, c’est l’objectif visé, de rendre compte par l’étude de terrain des modes d’existence relationnelle du son, des récits et de ce que les pièces présentent.

organisateurs

Stéphane Kropf
Thibault Walter

CHERCheuSes invitées

Vinciane Despret
Salomé Voegelin
Juliette Volcler

Contact

Thibault Walter
thibault.walter@ecal.ch

artistes invite·e·s

Leif Elggren
Jung Hee Choi
Arto Lindsay
Marja-Leena Sillanpää
La Monte Young
Marian Zazeela

Partenaires de recherche

Foley Objects
Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon (ISBA)
Daniele Balit
Claire Kueny

ingenieur du son

Serge Carrupt
Technique pour la Musique et le Spectacle (TMS)

Soutiens

ECAL
RCDAV
Vidy-L pour la venue de V. Despret
Fondation ECAL+ pour la production de la Dream House

IMAGES
Jimmy Rachez
Stéphane Kropf
Grandee Dorji

ECAL logo
29/30.04.2021
Vinciane Despret
Leif Elggren
Marja-Leena Sillanpää
Etudiant·e·s BA Arts Visuels
25.11.2021—28.01.2022
La Monte Young
Marian Zazeela
Jung Hee Choi
Salomé Voegelin
Etudiant·e·s BA Arts Visuels
05.2022
Arto Lindsay
Juliette Volcler
Etudiant·e·s BA Arts Visuels
Bientôt

Pratiques Aurales

À propos
À propos

Matériaux bruts (audio, video, photo et retranscriptions d’entretien) issus de la recherche «Pratiques Aurales» sur les arts de partager le son dans une école d’art.

Par des «expériences de perturbation» sonores (comprenant des pièces de Maryanne Amacher et Eliane Radigue, ainsi que des interventions de Scott Arford, Bill Dietz, Amy Cimini, Kevin Drumm, Emmanuel Holterbach, Jason Kahn, Christina Kubisch, Mario de Vega et Randy H. Yau), l’enquête cherchait à décrire l’organisation de l’audible de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne et à en thématiser la fabrication derrière le caractère apparemment naturel et évident des ambiances sonores. Au fil des expériences et des entretiens avec les étudiant·e·s, intervenant·e·s et artistes, une organisation de l’auralité s’est dessinée, mais sans contour défini: le paysage sonore de l’ECAL resta introuvable. En revanche, les pratiques aurales, elles, se donnèrent à lire et à comprendre dans leur multitude, peuplant les lieux de mille techniques d’écoute spécifiques aux acteurs et actrices dans leur processus de création, redistribuant les forces au sein de ce réseau de relations.

Le texte composé de et par les matériaux présenté dans ce site est en cours de publication dans la collection OHCETECHO des Presses du Réel.

Informations sur la page des projets R&D / ECAL

Chercheur

Thibault Walter

Superviseur·se·s

Stéphane Kropf
Anna Harris, Université de Maastricht
Philippe Sormani, Institut Suisse de Rome, Université de Lausanne

artistes invité·e·s

Kevin Drumm
Christina Kubisch
Scott Arford
Randy H. Yau
Mario de Vega
Emmanuel Holterbach
Jason Kahn

etudiant·e·s

1 BA Arts Visuels et 2 BA Arts Visuels 2018-2019

PARTENAIRES

Technology & Society Studies Department, Faculté de sciences sociales, Université de Maastricht
Cave 12, Genève
Sonic Protest, Paris
Technique pour la Musique et le Spectacle (TMS)
Ville de Renens

SOUTIENS FINANCIERS
HES-SO/RCDAV
ECAL
Ville de Renens

IMAGES

Calypso Mahieu
Thibault Walter
Randy H Yau

ECAL logo
15.03.2018
Kevin Drumm
Etudiant·e·s BA Arts Visuels
02.05.2018
Christina Kubisch
Infrasound
Scott Arford
Randy H.Y. Yau
08.11.2018
Maryanne Amacher
Amy Cimini
Bill Dietz
Emmanuel Holterbach
Eliane Radigue
Mario de Vega

Compost

À propos
À propos

Compost* du matériel issu d’événements, ateliers et expériences en arts et en sciences sociales qui participèrent à la production ou qui résultèrent du processus de transformation de la série d’événements de recherche «Vision Creation New Sound».

*«Nous sommes tou·te·s du compost ». Donna Haraway, Staying with the Trouble. Making Kin in the Chthulucene, Durham, Duke University Press, 2016, p. 101.

IMAGES
Nicolas Genta
Stéphane Kropf
Miriam Laura Leonardi
Calypso Mahieu
Philippe Sormani
Thibault Walter

ECAL logo
Événements
John Armleder
Christian Marclay
11.03.2014

Arto Lindsay
21.03.2019
Ateliers
Atelier Perfect Lives
Robert Ashley
Miriam Laura Leonardi
11.2017

Pendulum Music
Steve Reich
in atelier "There is a difference between a shaky or out-of-focus photograph and a snapshot of clouds and fog banks" E. Schrödinger
Philippe Decrauzat
Stéphane Kropf
2012
Expériences hybrides
Expérience Mannheim
03.07.2019